1er marathon d’une Yogi – QQOQCCP

Qui dit nouveau projet challengeant, dit nouveau journal à tenir. Les premières fois sont les plus marquantes, on traverse plein de trucs qu’on oublie par la suite. Bref, je vais te/me raconter ici la préparation et la (peut-être) réalisation du premier marathon d’un yogi.

Allez, dans 12 semaines, je cours un marathon!

Pourquoi?

J’avais toujours dit « Jamais je courrais un marathon! Quelle idée de se faire autant de mal?!« . Je revois encore mon mari, tout blanc et pâle à la fin de son 1er marathon. J’avais aussi dit « jamais je ne deviendrais président d’asso« , « jamais j’accoucherais sans péridurale« … En fait, chaque fois que j’affirme avec véhémence un « Jamais« , c’est que j’ai /j’ai eu peur : de souffrir et de ne pas y arriver. Mais, celui qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il le croit!

Bref, c’est toujours par folie que je finis par me lancer! Une fois la décision prise, je suis à fond dans la préparation, l’approfondissement. C’est génial de traverser ces transformations et de réussir à la fin.

T’es vraiment une folle !

Ok, mais pourquoi maintenant?

Cela fait donc un moment que ça me travaille. J’y pensais en Inde et je me demandais « comment mettre le Yoga au service de la course et inversement? ». C’est l’un des derniers trucs qui me fait peur dans le vie. J’en avais fait mon objectif de l’année 2020 en cadeau de mes 35 ans.

Il faut se l’avouer quand même, courir pour courir, c’est vraiment chiant! C’est plus sympa d’aller s’entraîner en ayant une date de course à faire, avec des potes. J’ai déjà fait des semi-marathons, mais je n’avais pas repris de longues distances depuis mon entorse à la cheville il y a deux ans. Je pourrais reprendre que le 21 km, mais ce n’est pas drôle parce que je sais déjà que je peux y arriver.

Le vrai pourquoi du maintenant, c’est ce confinement! Je fais encore plus de gâteaux d’avant (d’ailleurs, n’hésite pas à aller voir mon blog cuisine) et j’ai pris un bon petit bidou. Je me suis dit qu’il fallait que je cours plus souvent et que finalement je n’avais pas besoin d’attendre pour le préparer ce marathon. Ce confinement, c’est l’occasion rêvée pour caser 4 sorties de footing par semaine. D’habitude, je cours une fois par semaine environ 12km, en 1h10. Il m’aura quand même fallu 1 mois de confinement pour en arriver à cette réflexion et une semaine de vacances à la maison…

Mais c’est pas un peu pour prouver quelque chose et se la péter?

Complètement! C’est un peu comme les poses de Yoga ou de Pole de « ouf » qui flattent l’ego et qu’on poste sur insta. Ce qu’on oublie et qu’on ne montre pas assez, c’est tout le boulot qu’il faut pour y arriver et les gamelles. Cela me fait plaisir de voir de plus en plus de monde se mettre à courir, faire le semi, se mettre en mouvement. Tout comme je suis des gens qui m’inspirent, j’ai juste envie de partager qu’on peut tous arriver à réaliser nos envies et se dépasser à condition de le vouloir vraiment et qu’on ne se trouve pas des tas d’excuses.

Quand?

Porto, Malaga courant décembre? C’était le débat dans la team running au bureau avant le confinement. On avait mis des critères: une ville en europe, où on est jamais allé, marathon et semi le même jour, direct en avion, une belle boucle… Au final, ça sera peut-être n’importe quelle course qui sera organisée dans 12 semaines hein, maintenant que le programme est lancé!

Yoga et Running, c’est compatible?

Comment?

« A goal without a plan is just a wish », Antoine de St Exupéry

Je suis folle certes, mais je ne me lance pas dans un marathon sans préparation. Mon pote J.D. m’avait recommandé les plans d’entrainement de décathlon. J’ai lu les avis et celui qui prépare son premier marathon avec 4 sorties par semaine a l’air pas mal:

https://www.kalenji.fr/plans-entrainement/reussir-mon-premier-marathon-en-12-semaines-0

Je garderais les sorties longues (+1h), pour après le confinement. Il y a aussi une appli qui va avec. Du coup, j’ai le planning, les rappels pour aller courir, le planning.

Mes chaussures sont quasi-neuves, merci Terre de Running!

« Morning run »

Je cours tôt le matin. Avant 7h30, sinon j’ai trop chaud et il y a trop de monde. Le plus dur pour moi, ça va être de continuer à pratiquer le yoga quotidiennement. Mais je ne me donne pas le choix: plus je cours, moins je suis souple… Je compte sur le Miracle Morning pour réussir. Ce que je n’arrive pas à savoir clairement : Est-ce que je cours avant ou après le Yoga? C’est quoi le mieux? C’est quoi le plus compatible avec mon organisation?

Courir tôt pour profiter du lever du soleil
The A-team

On a un groupe whatsapp Run au bureau avec OS et JD pour se motiver mutuellement. Je peux aussi compter sur mon mari pour les sorties longues et les conseils: je le tire du lit et il me tire pour courir. J’espère pouvoir embrigader d’autres gens (mon frère avec qui j’ai fait mon 1er semi peut-être?)

Bref, nous sommes le 19 avril 2020, voyons où cela nous mèneront ces douze semaines 🙂

Une réflexion sur “1er marathon d’une Yogi – QQOQCCP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s